Catégorie De Projet : Professionnels

Symptômes

Un des signes spécifiques de la maladie de Lyme est l’érythème migrant, qui existe sous différentes formes. Celui-ci est caractéristique de la maladie, et impose un traitement d’emblée. Malheureusement, tous les malades ne développent pas un érythème migrant. Les principaux symptômes de la maladie de Lyme sont : fatigue asthénie profonde, avec ou sans relation avec des efforts syndrome grippal, avec ou sans fièvre migraines difficulté de concentration, perte de mémoire, vertiges, confusion… douleurs le long des trajets nerveux douleurs articulaires, arthrites paralysie faciale engourdissement des membres, frissons, myalgies tremblements des membres à l’effort, fasciculations nuque raide, syndrome méningé… troubles du rythme cardiaque… La maladie de Lyme peut donner une multitude de symptômes rendant le diagnostic difficile. Voici une liste non exhaustive des principaux symptômes de la maladie pouvant aider au diagnostic. 1. Piqûre de tique ou morsure 2. Rougeurs au niveau de la piqûre ou érythème migrant 3. Rougeurs ou boutons sur d’autres endroits du corps 4. Douleurs articulaires (genou, poignet, doigts, coude, hanche…) 5. Orteils et pieds gonflés 6. Douleurs aux chevilles 7. Sensation de brûlures sous les pieds ou aux mains 8. Crampes 9. Accès de fièvre, de transpiration ou frissons 10. Douleurs musculaires et crampes, difficulté de marcher 11. Fatigue, épuisement, manque d’endurance 12. Perte de cheveux anormale 13. Inflammation de glandes 14. Troubles de la vessie et de la fonction urinaire 15. Troubles de...

Read More

La maladie de Lyme comme maladie

Les maladies à tiques sont à déclarer au titre des maladies professionnelles : Régime général : tableau n°19B Régime agricole : tableau n°5 bis Déclaration des maladies à tiques : Catégorie 2 : Borrelia, Bartonella Catégorie 2 et 3 : Rickettsia Catégorie 3 : CoxelliaLa fièvre Q est inscrite au tableau français des maladies professionnelles du régime général sous le numéro 53 B, et du régime agricole sous le numéro 49 B.LaLes rickettsioses sont inscrites au tableau des maladies professionnelles du régime général sous le numéro 53, et du régime agricole sous le numéro 49.   Le Code du Travail propose une classification des agents biologiques en fonction de l’importance du risque d’infection qu’ils présentent. La classification comprend quatre groupes : Le groupe 1 comprend les agents biologiques non susceptibles de provoquer une maladie chez l’homme. Le groupe 2 comprend les agents biologiques pouvant provoquer une maladie chez l’homme et constituer un danger pour les travailleurs; leur propagation dans la collectivité est peu probable; il existe généralement une prophylaxie ou un traitement efficaces. Le groupe 3 comprend les agents biologiques pouvant provoquer une maladie grave chez l’homme et constituer un danger sérieux pour les travailleurs; leur propagation dans la collectivité est possible, mais il existe généralement une prophylaxie ou un traitement efficaces. Le groupe 4 comprend les agents biologiques qui provoquent des maladies graves chez l’homme et constituent un...

Read More

Distribution géographique des tiques

De manière générale, les genres anciens de tiques (Ixodes et Haemophilus) se retrouvent dans les forêts. À l’inverse, les genres plus évolués (Dermacentor) privilégient des formations végétales ouvertes : steppes et prairies. La structure de la forêt, c’est-à-dire son découpage et la connectivité entre les parcelles, ont leur importance pour l’abondance des tiques. Les tiques sont également présentes en zone urbaine et périurbaine. Distribution d’Ixodes ricinus C’est la tique la plus présente en France. Elle vit sur l’ensemble du territoire, excepté en bordure méditerranéenne et dans les zones situées à plus de 1 200 m d’altitude. Il existe de très grandes variations de distribution d’une région à l’autre et même d’un site à l’autre. Elle se retrouve dans la végétation à fort taux d’humidité, par exemple dans les forêts de feuillus. Evénements CalendriersOrganisateursLieux Evénements Dominique Lyme and Co Normandie Vire Older events Densité des nymphes (nbre/100m2) Taux d’infection (%) Densité des nymphes infectées (nbre/100m2) Alsace 146 18 26,4 Lorraine : Meuse 59 8 4,5 Limousin : Creuse, Haute-Vienne 121 – 74 13-12 15,3 – 8,8 Auvergne : Puy-de-Dôme, Allier 27 – 47 18 -10 4,7 – 4,7 Basse-Normandie : Calvados, Orne 81 – 111 9 – 10 6,9 – 11,4 Haute-Normandie : Eure, Seine-Maritime 41 – 52 13 – 13 6,6 – 5,2 Île-de-France : Essonne (Forêt de Sénart) 73 11 8,4 Densité des nymphes d’Ixodes ricinus dont les nymphes infectées en France...

Read More

Cycle évolutif des tiques dures

La vie d’une tique dure se compose de trois stades de développement : larve, nymphe et adulte. A chaque stade, la tique prend un unique repas sanguin, sur un hôte différent à chaque fois. Chaque stade est séparé par une phase de métamorphose, qui se déroule dans le sol ou dans un terrier. Les tiques peuvent vivre jusqu’à trois ans. Evénements CalendriersOrganisateursLieux Evénements Dominique Lyme and Co Normandie Vire Cycle de vie de la tique Ixodes ricinus à trois hôtes différents. Les larves et les nymphes sont de très petite taille et peuvent ne pas être visibles facilement : la larve mesure entre 0,5 et 1 ,5 mm et la nymphe 1 à 2,5 mm. Les larves n’ont que trois paires de pattes, alors que les nymphes et les adultes en ont quatre. Larve hexapode de tique Ixodes ricinus, éclairage de Rheinberg (remerciements à Biosphoto). Toute utilisation commerciale de cette photomicrographie est rigoureusement interdite. Ce type d’utilisation requiert le paiement des droits d’auteur, dans ce cas bien vouloir prendre contact avec l’agence Biosphoto Les conditions de survie des tiques Durant tout son cycle de vie, la tique ne passe qu’environ trois semaines sur l’hôte, et passe le reste du temps (2,5 à 3 ans) dans le milieu extérieur. La durée du cycle dépend donc fortement des conditions écologiques et climatiques, notamment du climat (température et humidité), du sol et de la couverture végétale....

Read More

Qu’est-ce qu’une tique ?

Les tiques sont des « parasites », c’est-à-dire qu’elles se nourrissent et vivent à partir d’un autre animal. Toutes les espèces de tiques sucent le sang des vertébrés, principalement des mammifères terrestres et des oiseaux ; elles sont appelées « hématophages » (littéralement : « qui mange du sang »). Elles sont parmi les plus grands Acariens, mesurant, suivant l’espèce, de 1 mm à 5 mm de longueur à jeun, et jusqu’à 30 mm lorsqu’elles sont gorgées de sang. Les tiques sont des parasites d’espèces plus grosses. Mais elles sont elles-mêmes également porteuses d’autres parasites : des bactéries, des métazoaires, des protozoaires, etc. Les tiques peuvent donc transmettre à leur hôte des maladies dues à ces parasites ; elles sont des « vecteurs » pour ces maladies, appelées « maladies vectorielles à tiques ». En médecine, on appelle « parasites » des organismes entraînant une maladie humaine (« parasitose »), quelle que soit leur espèce. Il y a par exemple les Babesia responsables des babésioses dans le cas des tiques, ou le Plasmodium responsable du paludisme. Evénements CalendriersOrganisateursLieux Evénements Dominique Lyme and Co Normandie Vire Classification des tiques Les tiques appartiennent à la classe des arachnidés et à la sous-classe des acariens. Elles constituent l’ordre des Ixodida. Elles se distinguent à leurs pièces buccales modifiées, le rostre, qu’elles utilisent pour piquer leur hôte et s’y attacher, et par l’organe de Haller, un organe...

Read More
  • 1
  • 2